Poudre de Baobab Bio

9,0038,00

Poudre de baobab Bio certifié par Ecocert

Le fruit du baobab, encore appelé pain de singe est une capsule oblongue-ovoïde d’environ 10 cm de diamètre et de 20 cm de long. Il renferme une pulpe blanche et farineuse et plusieurs centaines de graines. Cette pulpe, fraîche ou sèche, mélangée à de l’eau donne une boisson rafraîchissante nommée bouye ou jus de bouye.

 

Informations complémentaires

La pulpe de baobab a obtenu l’agrément « nouvel aliment » (Novel food) en 2008 au sein de la communauté européenne.  L’AFSSA, devenue ANSES en 2010, a émis un avis favorable sur l’emploi de la pulpe déshydratée en tant qu’ingrédient (AFSSA – Saisine n° 2007-SA-0241). L’agence de sécurité sanitaire indique que « L’usage traditionnel médical de la pulpe est répandu en Afrique, en particulier comme matière première à consistance de mucilage pour nettoyer les plaies. Elle est également utilisée comme anti dysentérique, du fait de sa richesse en pectines. La pulpe est par ailleurs utilisée dans l’alimentation en Afrique, où elle est appréciée pour sa consistance farineuse et son goût légèrement acidulé. La pulpe des fruits de baobab est utilisée fraîche ou séchée dans la fabrication de boissons ou comme ingrédient alimentaire par de nombreuses populations d’Afrique de l’Ouest et du Sud.»
La richesse exceptionnelle de la poudre de baobab en vitamines, en sels minéraux et en antioxydants en fait un complément énergisant idéal pour la remise en forme et pour la régularisation du transit intestinal. Elle ne contient pas de gluten.

La poudre de baobab contient six fois plus de vitamines C que l’orange, deux fois plus de calcium que le lait, et une quantité importante de phosphore et de fer, sans compter les antioxydants. Elle contient :

  • des vitamines : A, C, B1, B2, B6, et PP,
  • des minéraux : calcium, phosphore, fer, potassium zinc,
  • des acides aminés: L-proline et histidine ainsi que plusieurs autres acides aminés essentiels

Du fait de sa teneur équilibrée en antioxydants hydrophiles (vitamine C, flavonoïdes) et lipophiles (bêta-carotène), la poudre de baobab est un véritable antioxydant global. Elle protège toutes les structures cellulaires des attaques des radicaux libres.

Mode d’emploi 

La poudre de baobab se consomme directement en poudre, dans un yaourt, une compote ou un jus de fruit. Pour les adultes, 2 à 4 cuillérées à café par jour (5 à 10 gr, ne pas dépasser 20 grammes par jour). Pour les enfants, on se basera sur une cuillérée à café par jour.

On en fait aussi une excellente boisson. Pour un 1,5 litre il faut :

50 gr de poudre de baobab

1 litre d’eau tiède

Un demi-litre de jus de fruit de votre choix : orange ou ananas ou jus de banane ou simplement du lait,

50 gr de sucre

Mélanger l’eau tiède à la poudre, laisser reposer 10 mn, filtrer s’il y a des résidus

Ajouter le jus de fruit ou le lait. Sucrer, Mettre au réfrigérateur, et boire frais.

Le baobab est un arbre originaire d’Afrique. Ses dimensions, sa longévité, lui donnent une place centrale dans les mythes fondateurs de plusieurs peuples. Arbre de vie, il occupe une place importante dans la pharmacopée traditionnelle (fruit, écorce racines) mais aussi dans l’alimentation (feuilles, fruits, graines). Les jeunes plants de baobab possèdent une racine pivot qui peut être consommée comme une carotte. Ses fleurs sont également comestibles, ses racines donnent une teinture rouge et son écorce sert à fabriquer cordes et paniers.

Le baobab africain est une espèce remarquable. Pas seulement en raison de sa taille ou de sa longévité, mais aussi à la manière tout à fait singulière dont son tronc évolue au cours de la croissance. Ce dernier résulte en effet de la fusion de plusieurs troncs organisés en cercles et laissant en leur centre une « fausse cavité », spécifique des baobabs. Au Sénégal on y enterrait les griots. Dans certains pays elle est utilisée comme réserve d’eau.

Les baobabs ne produisant pas d’anneaux de croissance annuels, les chercheurs déterminent leur âge par datation au carbone 14, en prélevant des échantillons d’écorce à différents endroits du tronc. Le plus vieux des baobabs d’Afrique continentale – désormais disparu – aurait ainsi atteint les 2 500 ans.

 

Le fruit

On l’appelle “pain de singe” il contient des fibres et une poudre blanche, légèrement acidulée, très riche en vitamines (quatre fois plus que l’orange) dont on fait une boisson ou parfois des pâtisseries. A certains endroits on la fait fermenter pour fabriquer une sorte de bière.

La poudre enveloppe les graines utilisées pour la production d’huile. On la sépare soit en la faisant dissoudre dans l’eau soit au pilon.

 

Fiche technique 2020 Poudre de baobab

Votre avis nous est précieux

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Poudre de Baobab Bio”

Vous aimerez peut-être aussi

LIVRAISON GRATUITE DÈS 60 € D'ACHAT
LIVRAISON SOUS 48 h
PAIEMENT SÉCURISÉ
fr French
X